logo

Réduction délai préavis démission


Posez votre question, signaler, répondre au sujet, bonjour, J'ai démissionné le 14 avril de mon poste actuel en indiquant reduction magasin dans ma lettre de démission que je souhaitais réduire mon préavis au 28 mai (mon délai de préavis étant de 3 mois).
Il sera source de bons conseils.En cas de démission, le préavis doit être respecté tant par le salarié que par son employeur.Vous pouvez demander à votre employeur de vous dispenser d'effectuer votre préavis (par écrit ou par oral).Il en va de même si vous démissionnez pendant votre congé de maternité.Les RTT, s'il vous en reste, peuvent être comptabilisées pour réduire votre préavis.Dans quel cas utiliser ce dossier?Contenu du dossier : Voici tous les éléments d'information dont vous avez besoin pour préparer au mieux la fin de votre relation contractuelle et si possible mettre toutes les chances de votre côté pour obtenir des avantages : calcul de la durée du préavis ;.Ma lettre de démission a été signée par mon responsable.Merci de votre aide.Suite à ma démission, le date, du poste de fonction que joccupais dans votre entreprise, je suis, conformément à mon Contrat de Travail tenu d'observer un préavis de nombre mois.Si vous neffectuez pas votre préavis, votre employeur est-il tenu de vous verser une indemnité compensatrice de préavis?Dès lors, il vous appartient de consulter votre convention collective pour connaître la durée de votre préavis de démission.Dans ce cas, l'employeur n'est pas tenu de verser l'indemnité compensatrice.Si votre employeur accepte, votre contrat de travail prend fin à la date convenue entre vous.
Toutefois, si malgré le refus de votre employeur, forfait ski valloire reduction vous décidez de quitter votre entreprise avant la fin de votre préavis, vous devez à votre employeur une indemnité compensatrice de préavis (11), sauf dispositions conventionnelles plus avantageuses.
Par ailleurs, votre employeur ne sera pas tenu de vous verser le salaire correspondant à la période de préavis non effectuée.



Cette décision doit être commune aux deux parties, ainsi, vous ne pouvez contraindre l'employeur à l'accepter, de même qu'il ne peut vous y obliger.

[L_RANDNUM-10-999]
Sitemap